L’essentiel a savoir sur la chondropathie, arthrose du genou

Lorsque vous soumettez votre corps à une activité sportive très intense, cela peut entraîner une détérioration du cartilage qui se trouve au niveau des articulations. Il s’agit de la chondropathie. Cependant, il faut préciser qu’en dehors d’une activité physique intense, la chondropathie peut avoir d’autres causes. Toutefois, lorsqu’elle survient, il est nécessaire de consulter un médecin, car elle entraîne des douleurs et certains blocages. Ainsi dans cet article, vous découvrirez l’essentiel à savoir sur cette affection.

La chondropathie du genou : qu’est-ce que c’est ?

La chondropathie du genou est la dégénérescence du cartilage qui se trouve au niveau des articulations de cette partie du corps. En effet, vous devez savoir qu’entre les os de vos articulations, plus précisément au niveau des extrémités, il existe un tissu protecteur qui leur permet de fonctionner de manière optimale. Ainsi, lorsque vous êtes en mouvement ou du moins lorsque les articulations sont sollicitées, le mouvement de vos os est fluide. Il n’y a donc aucun frottement. Cependant, lorsque vous souffrez de chondropathie, peu importe la forme, ce tissu protecteur est atteint et commence par se ramollir. Ce ramollissement entraîne l’affaissement du cartilage et à partir de ce moment des frottements naissent entre les os de l’articulation à chaque mouvement.

Quelle différence faire entre chondropathie du genou et arthrose du genou ?

De nombreuses personnes confondent ces deux pathologies. Toutefois, il y a un détail qui mérite plus d’éclaircissement. En réalité, l’arthrose est la forme avancée de la pathologie alors la chondropathie correspond beaucoup plus au stade de commencement.

Quelles sont les causes de la chondropathie ?

Avant de vous en dire davantage sur les causes de la chondropathie, il est tout d’abord important d’apporter quelques précisions. En effet, vous devez savoir que ce sont les genoux qui permettent de supporter toute la masse corporelle. De ce fait, lorsque ces articulations sont éprouvées au quotidien, elles peuvent altérer le cartilage du genou et occasionner des douleurs. C’est le début de la pathologie. Elle est le plus souvent retrouvée chez les athlètes professionnels tels que les footballeurs, les basketteurs, les skieurs. En dehors des athlètes de haut niveau, vous avez également les carreleurs qui sollicitent constamment leurs genoux.

Par ailleurs, étant donné que l’organisme se fragilise avec l’âge, la vieillesse est un facteur à prendre en compte. Vous avez également le surpoids, les traumatismes, des mouvements mal effectués au cours d’activité physique.

Quels sont les symptômes de la chondropathie ?

Comme énoncé plus haut, le premier symptôme qui accompagne la chondropathie, c’est la douleur. Cependant, au début de la pathologie la douleur n’est pas intense, mais évolue selon la gravité de la maladie et aussi la posture adoptée. Il y a donc plusieurs formes de chondropathie. Lorsque vous ressentez par exemple de la douleur en passant de la position accroupie à celle debout, c’est la chondropathie fémoro patellaire. Vous avez la chondropathie fémoro tibiale qui occasionne des douleurs lorsque l’articulation du genou est en mouvement. Généralement, les douleurs cessent une fois que les mouvements s’arrêtent. Quant à la troisième, elle est certainement la plus grave et la plus douloureuse. Il s’agit de la chondropathie rotulienne. Elle peut occasionner des lésions au niveau du cartilage et même dévoiler l’os.